Le plus grand chantier de fouilles de France.

Un des plus gros sites de fouilles archéologiques de France .
Sur le site du futur parc d’activités, les archéologues travaillent sur un site exceptionnel de par sa superficie, mêlant des époques de la Préhistoire à l’Antiquité.

Coincé entre l’autoroute et le hameau des Bries, à Appoigny, le site s’étend à perte de vue. Au loin, des silhouettes s’affairent. Depuis avril, sur 27 hectares, une vingtaine d’archéologues bourguignons et lyonnais fouillent un des plus gros sites de France. « C’est vraiment exceptionnel. D’habitude, les fouilles s’effectuent sur quelques hectares, voire moins », témoigne Fabrice Charlier.

Voitures et talkie-walkie nécessaires
Pour ce chantier hors-normes, il a fallu s’adapter. « La base de vie et certains secteurs de fouille sont distants d’1,5 kilomètre, poursuit le responsable des opérations. Les déplacements se font donc en voiture. » Le talkie-walkie est également nécessaire pour rester en contact avec toutes les équipes.

Les fouilles archéologiques sont menées par des spécialistes issus d’un groupement de sociétés : Archeodunum et Paléotime. « Nous couvrons ici une vaste période allant du Paléolithique moyen (120.000 avant notre ère) au Ve siècle après J.-C. C’est remarquable. »

Des pierres taillées par l’homme de Néandertal sont déjà en cours d’étude. Sur le site, les archéologues ont aussi mis en évidence de nombreux trous de poteau, preuves de la présence de bâtiments ou de clôtures. « Sur cette partie, nous sommes à l’époque romaine, aux Ier et IIe siècle. Peut-être à l’emplacement d’une ferme. Nous n’avons qu’une vision partielle. À nous de recomposer le puzzle en sachant que nous n’aurons pas toutes les pièces. »

Plus au nord, les équipes ont notamment trouvé des puits et des fossés. Des objets de la vie quotidienne comme de la vaisselle de table n’ont pas livré tous leurs secrets. Proviennent-ils d’une ferme?? D’un relais?? « Nous avons mis à jour de nombreuses céramiques fabriquées entre le IIIe et Ve siècle dans un atelier localisé à moins de 30 km au nord-est d’Appoigny, entre Jaulges et Villiers-Vineux », indique Fabrice Charlier.
Les fouilles se poursuivent en 2016
L’enquête ne fait que commencer. Les fouilles vont s’arrêter au début du mois d’octobre et reprendront en 2016, pour plusieurs mois, avant que le chantier du parc d’activité ne soit lancé.

Source : marc.charasson@centrefrance.com / l’Yonne.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s