Sur la piste des détectoristes…

Grâce à l’association Detectorists Limouzi, la fille d’un soldat a retrouvé la plaque de la gourmette militaire égarée par son père dans un bois.

L’objet n’était enfoui qu’à quinze centimètres, cachée parmi 900 grammes de ferrailles dans un bois entre Razès et Compreignac. Détectoriste amateur, Mathieu Simonneau l’a découverte par hasard après des heures de fouilles infructueuses.
« Cela arrive toujours lorsqu’on repart, cette gourmette était très sale et, après nettoyage, le prénom d’André est apparu, mobilisé en 1923, avec son lieu d’affectation : Razès. Je ne parvenais pas à déchiffrer son nom »…

Source : Info Magazine – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s