Ötzi, homme des glaces vieux de 5 300 ans, était infecté par une bactérie « asiatique »

Ötzi aurait-il fini par succomber à un cancer de l’estomac s’il n’avait pas été tué par une flèche ? Une étude publiée dans la revue Science, vendredi 8 janvier, montre en tout cas que le célèbre « Homme des glaces », retrouvé momifié à la frontière italo-autrichienne en 1991, était porteur d’une bactérie, Helicobacter pylori, responsable de 80 % des ulcères gastroduodénaux – et dont le génome a pu être séquencé.

Il y a 5 300 ans – l’âge donné à Ötzi par la datation au carbone 14 –, on peut supposer que la quasi-totalité de la population de l’âge du cuivre était infectée par cette bactérie. « C’était encore le cas en Europe au XIXe siècle, avant que les conditions d’hygiène s’améliorent, et que l’usage des antibiotiques réduise de moitié la prévalence de l’infection », rappelle Francis Mégraud, directeur du Centre national de référence des campylobacters et hélicobacters, à Bordeaux, qui fait partie des signataires de l’article de Science…

Source : Le Monde – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s