Un mammouth de 45.000 ans en partie dépecé par nos ancêtres découvert en Arctique

Les humains étaient dans l’Arctique il y a 45.000 ans, 10.000 ans plus tôt qu’on ne le pensait. C’est ce que révèlent des blessures observées sur la carcasse gelée d’un mammouth.

Cette découverte pourrait relater le plus ancien exemple de survie dans l’Arctique où les indices paléolithiques humains sont rares, selon ces chercheurs dont les travaux paraissent dans la revue Science. En 2012, une équipe menée par Alexei Tikhonov, du musée zoologique de l’Académie russe des sciences à Saint-Pétersbourg, a excavé une carcasse partielle d’un mammouth laineux mâle. Elle se trouvait dans les sédiments gelés d’une falaise sur la côte est de la baie de Yenisei, dans le centre de la Sibérie arctique. La datation au radiocarbone d’un tibia de l’animal et des matériaux qui se trouvaient à proximité permettent de dater ces restes de 45.000 ans…

Source : Sciences et avenir – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s