Vannes (56), rue Burgault : des habitants au début de notre ère

Depuis la fin janvier, la rue Burgault est en travaux. Un gros chantier sur les réseaux de gaz, d’eau potable et de réseaux divers qui va se poursuivre jusque fin mars. Mais quand on creuse à Vannes, l’histoire n’est jamais loin. Cette fois, il se peut même qu’elle ait fait un sacré bond en arrière.

Depuis deux semaines, la rue Burgault ressemble à un gruyère. Fenêtre par fenêtre, GRDF remplace les canalisations de gaz, sans ouvrir complètement la rue. Mais un autre regard se pose aussi dans ces trous : celui de Christophe Le Pennec, adjoint du conservateur des musées de Vannes. « À chaque fois que la Ville entreprend ces travaux de réseau ou de voirie dans une zone archéologique sensible, j’assure une surveillance, sous le contrôle de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles) », précise-t-il. Régulièrement, il est passé voir si ces fenêtres ouvraient des perspectives sur le passé et est descendu dans les tranchées à la recherched’indices…

Source : Le Télégramme – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s