Pompéi : 2000 ans après l’éruption, les corps pétrifiés livrent leurs secrets

Une femme protégeant son enfant, un homme couché face contre terre, un autre recroquevillé se protégeant le visage. Des formes humaines parvenues jusqu’à nous grâce à une ingénieuse méthode de moulage inventée au XIXe siècle par le directeur des fouilles de Pompéi. Des corps pétrifiés que les scientifiques ont réussi à faire parler grâce notamment au scanner.

Giuseppe Fiorelli (1823-1896) fut durant de nombreuses années, Inspecteur des fouilles de Pompéi. Il réforma profondément les méthodes de recherche et la gestion du site. Mais il eut surtout une idée géniale.
Verser du plâtre liquide dans les cavités autour des corps en décomposition obtenant la reconstitution quasi parfaite des victimes dans l’attitude où la mort les figea. Des moulages donnant une image très précise du physique mais aussi des vêtements ou des chaussures portés par les victimes. Des victimes dont on peut presque lire la peur sur les visages…

Source : Culturebox – Voir le reportage ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s