Avec quatre siècles d’avance, les Romains connaissaient l’encre métallique

Des siècles avant leur utilisation massive en Europe, les Romains écrivaient avec de belles encres métalliques. C’est ce que montre une analyse poussée de papyrus fortement endommagés par la chaleur de la célèbre éruption du Vésuve, découverts à Herculanum entre 1752 et 1754.

En 2015, une équipe internationale de chercheurs utilisait l’une des lignes de lumière de l’ESRF (European Synchrotron Radiation Facility), le synchrotron de Grenoble, pour percer les secrets des célèbres papyrus d’Herculanum. Par une nouvelle technique d’imagerie non invasive, la tomographie X en contraste de phase (XPCT), ces chercheurs ont pu identifier des caractères grecs sans dérouler les fragiles rouleaux, carbonisés par l’éruption du Vésuve en 79 après J. C…

Source : Futura Sciences – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s