Il détenait des centaines de pièces antiques qu’il vendait illégalement sur le Bon Coin

Sesterces, potins, fibules et même silex… Le quinquagénaire écoulait ces morceaux d’histoire sur Le Bon Coin. Il risque gros. D’autant que les policiers niçois ont saisi un stock d’armes chez lui.

«On ne peut pas appeler ça un trésor. Plutôt un pillage… » A travers ce constat acide, Xavier Delestre, conservateur régional de l’archéologie, donne le ton d’une affaire pour le moins insolite. Un dossier qui nous ramène à l’Antiquité, et même la préhistoire.
Sesterces, potins, fibules, silex… Plusieurs centaines d’objets façonnés voilà plusieurs milliers d’années viennent d’être découverts chez un Grassois de 55 ans. Un collectionneur du passé qui risque de futurs ennuis judiciaires.
Ironie de… l’histoire: c’est grâce aux nouvelles technologies que les enquêteurs ont remonté le temps. Plus précisément sur Le Bon Coin, où des objets inhabituels ont attiré l’attention de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles). Des pièces âgées de deux mille ans, lointains vestiges de la Gaule et de la Rome antique…

Source : Var Matin – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s