Concilier exploitation forestière et archéologie à Saint-Quirin (57)

La forêt domaniale de Saint-Quirin est réputée pour la qualité et la variété de ses peuplements forestiers, pour son abondance en grand gibier. Elle recèle également de nombreux sites archéologiques, dont celui de la Croix.

Les premières fouilles archéologiques en forêt domaniale de Saint-Quirin, menées en 1964 par Bernard Babault, allaient ouvrir une nouvelle ère de prospection et de protection de ces lieux chargés d’histoire. Les cantons du Saveux, du Streitwald, du Sauvageon et de la Neuve Grange ont été passés au peigne fin par les archéologues locaux, sous la responsabilité de Dominique Heckenbenner. Les objets trouvés sur ces différents sites sont déposés au musée de Sarrebourg…

Source : Le Républicain Lorrain – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s