Une ancienne nécropole découverte entre Peuplingues et Sangatte (62)

C’est une tranchée de 120 mètres de long sur deux de large. Elle est peuplée de tombes et de squelettes, mis à jour par le service d’archéologie préventive de la communauté d’agglomération Cap Calaisis, à l’occasion de fouilles préalables à un chantier mené par RTE.

La route reliant Peuplingues à Sangatte est une ancienne voie romaine. Au lieu-dit Belle-vue, le panorama sur le détroit est époustouflant. En regardant sur le bas-côté, un autre panorama s’ouvre : une tranchée est creusée, de deux mètres de large sur cent vingt mètres de long. Au fond, des cavités s’enchevêtrent, se superposent. Ce sont des tombes, certaines contiennent encore des squelettes. Une quinzaine d’archéologues (venus de toute la France et même de Belgique) s’activent ici depuis début mars, pour le compte du service d’archéologie préventive de Cap Calaisis.
Un diagnostic réalisé l’an dernier a permis de confirmer ce que les archéologues et les historiens locaux savaient déjà : sur la crête bordant la voie romaine, une église était érigée, entourée d’un vaste cimetière. Ce site s’appelait Saint-Martin de Sclives. Des milliers d’habitants ont été enterrés là, entre le IXe et le XVe siècles…

Source : La Voix du Nord – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s