Verdun (55) : les vestiges de la bataille traqués par le lidar

Grâce à la technique du lidar, les 10 000 hectares du champ de bataille de Verdun sont désormais entièrement cartographiés en dépit de l’épaisse forêt qui les recouvre. Un outil précieux pour les archéologues et les forestiers de l’ONF.

« Plus un seul centimètre carré de la forêt de Verdun nous est inconnu désormais ! » Stéphanie Jacquemot, archéologue à la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) du Grand Est, ne cache pas son enthousiasme. Grâce à la technique du lidar (Light Detection and Ranging), les 10 000 hectares de la « zone rouge » recouvrant les champs de bataille de Verdun sont désormais entièrement cartographiés. Ce relevé, réalisé par des moyens aériens, permet d’obtenir des images en 3D du sol avec une précision centimétrique en s’affranchissant du couvert végétal. « Nous pouvons ainsi repérer sous la forêt le moindre trou d’obus, la moindre structure creusée ou bâtie encore dissimulée« , explique Rémi De Matos-Machado, jeune doctorant à l’Université Paris-Diderot, qui travaille à ce projet…

Source : Sciences et Avenir – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s