Archéologie en Corse deux mille ans sous les mers

En Corse, l’archéologie sous-marine révèle de véritables trésors et permet de mieux comprendre les échanges commerciaux en Méditerranée. Entretien avec Franca Cibecchini, docteur en histoire ancienne et responsable du littoral corse au Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines.

Combien recense-t-on de gisements archéologiques sousmarins en Corse ?
Environ cinq cents, même si cette estimation prend aussi en compte les objets isolés, une amphore toute seule par exemple. En ce qui concerne les épaves à proprement parler, dans notre base de données Patriarche, nous avons inventorié jusqu’aujourd’hui environ 90-100 épaves pour la seule période antique et 130 pour l’époque contemporaine…

Source : Corse Matin – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s