Le détecteur de métaux, fléau des archéologues

Un fonctionnaire surpris à exhiber sur internet ses découvertes archéologiques. Pilleur de sites ou amateur ignorant de la loi ?

Fouilles archéologiques sans autorisation, découvertes non déclarées et utilisation sans autorisation d’un détecteur de métaux sont des infractions au code du patrimoine rarement poursuivies. « On n’en a pas l’habitude », confesse la présidente. « Je ne m’y attendais pas non plus », abonde le prévenu, fonctionnaire à la direction des routes…

Source : La Marseillaise – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s