Montréal – Ramasser des vestiges sur un chantier : jusqu’à 30 000 $ d’amende

Ramasser des objets enfouis sous un chantier peut coûter cher. En ayant sauvé 80 bouteilles centenaires des décombres, une résidente d’Hochelaga s’expose à une amende salée, prévient le ministère de la Culture, si elle ne les déclare pas.

«On endure tous les chantiers alors faire des petites trouvailles ça donne aux travaux un aspect plus le fun», a indiqué la jeune femme de 33 ans, qui pourrait recevoir jusqu’à 30 000 $ d’amende.
Depuis début avril, des travaux d’égout, d’aqueduc et de voirie bloquent la rue Préfontaine entre les rues Ontario Est et de Rouen, un inconvénient à première vue, dont une résidente, qui a préféré garder l’anonymat, a su tirer profit à sa manière…

Source : TVA Nouvelles – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s