Noyon (60) : les vestiges archéologiques s’accumulent

Le centre de recherches archéologiques départemental a stocké 170 caisses de 30 litres abritant des objets déterrés, depuis janvier. Le rythme des trouvailles est intense.

Cette tombe à incinération gauloise rentrait pile poil en haut d’un rayonnage, presque d’un seul bloc. Avant d’atterrir dans un bâtiment du parc d’activités de Noyon-Passel, elle a pourtant traversé les millénaires. Son vase en céramique aussi. « Et regardez cette collection de poids de filets de pêche médiévale, retrouvée dans l’Aisne : c’est le plus gros échantillon jamais découvert en France », glisse Richard Rougier, directeur adjoint scientifique et technique au sein de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP)…

Source : Courrier Picard – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s