Quand l’archéologie prend un virage spatial pour faciliter ses découvertes

Depuis toujours, l’archéologie s’est développée dans le sol, entre fouilles ciblées ou découvertes par accident. Désormais, la discipline dispose de nouveaux outils qui lui font franchir un palier : des outils satellitaires pour trouver les traces d’anciennes civilisations.

Les grottes de Lascaux ont été découvertes par quatre écoliers et un chien. Les restes momifiés de l’homme des glaces Ötzi, vieux de 5 300 ans, ont été découverts par des randonneurs au cœur des Alpes, à 3 210 mètres d’altitude. Les exemples de grandes découvertes archéologiques réalisées par accident sont nombreux, mais désormais, l’archéologie dispose de nouveaux outils qui vont lui permettre d’accélérer dans sa quête de découvertes tout en laissant moins de chance au hasard…

Source : Science Post – Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s