Etonnante découverte archéologique à Windisch (Suisse)

Une association de lampes à huile et de pièces de monnaie a été mise au jour près de l’ancien camp romain de Vindonissa.

lampes_huile_suisse

Des lampes à huile et des pièces de monnaie, rassemblées dans un pot en terre cuite, ont été découvertes à Windisch, commune argovienne où se situait le camp romain de Vindonissa. Les archéologues estiment que le récipient dans lequel ces objets se trouvaient a été enfoui il y a 2000 ans…

Source : La Tribune de Genève – Lire la suite ici

Moissac (82) : de Jules César à Camille Delthil : un chemin parsemé de pièces de monnaie

Le -lointain- point commun entre l’empereur romain et l’homme politique (et de lettres) moissagais est l’enseigne Lucterius(1), magasin consacré à la numismatique, installé au n°51, boulevard Camille Delthil.

Son propriétaire Eric Voss a acquis en 2011 les murs de ce pas-de-porte qui est désormais le siège de son activité qui ne couvre pas que la monnaie.
Actions et obligations anciennes, objets archéologiques (poteries, sculptures, etc.), billets de banque démonétisés, médailles, Eric achète aussi des métaux précieux aux particuliers : bijoux, débris d’or, or dentaire, monnaies d’or et d’argent…

Source : La Dépêche – Lire la suite ici

Le château de Guédelon (89) frappe sa monnaie

Depuis le début de l’été, un nouvel atelier expérimental a été mis en place sur le chantier médiéval de Guédelon. Un artisan effectue des démonstrations devant le public. Il créée et frappe la monnaie comme on le faisait autrefois. 

La technique ancestrale a été retrouvée grâce à des recherches effectuées dans les archives et les documents d’époque. L’atelier monétaire expérilmental fabrique des pièces comme on le faisait au 13ème siècle…

Source : France 3 Bourgogne – Lire la suite ici

Au pied de Notre-Dame : l’or et la monnaie

La crypte archéologique du parvis de Notre-Dame propose une exposition autour de l’histoire des monnaies à Paris, de l’Antiquité au 20e siècle.


L’histoire d’une ville se forge par son environnement, ses avancées politiques, sociales ou culturelles, mais elle se forge également par sa monnaie ! Une chose que la crypte archéologique met en exergue à travers une exposition intégrée au parcours initial du musée. Intitulée « L’or au pouvoir, de Jules César à Marianne », l’exposition propose, à travers dix étapes et différents personnages historiques, l’évolution de la société parisienne via sa monnaie…

Source : Paris Dépêches – Lire la suite ici

Un trésor de monnaies d’argent espagnoles découvert en Russie

Des chercheurs ont fait cette découverte sur le chantier du pont qui reliera la péninsule à la Russie par le détroit de Kertch.

Les archéologues russes ont découvert 15 anciennes pièces de monnaie espagnoles d’un poids total de 300 g lors des travaux de construction du pont de la Crimée, dans le territoire de Krasnodar, au bord de la mer Noire, a annoncé l’opérateur des travaux sur son site officiel…

Source : Sputnik – Lire la suite ici

Un trésor romain vieux de 1600 ans découvert en Israël

La trouvaille comprend notamment des figurines et des pièces de monnaie. Ces objets ont été découverts sous l’eau, dans le port antique de Césarée.

C’est la plus importante trouvaille du genre depuis trente ans en Israël. Un ensemble de figurines, de pièces de monnaies et d’objets vieux d’environ 1 600 ans a été découvert au fond du port antique de Césarée, indiquent les autorités israéliennes, lundi 16 mai…

Source : France TV Info – Lire la suite (+ reportage) ici

Comment les pièces de monnaie ont changé l’image de Cléopâtre

Quelques documents permettent d’entrevoir la réalité du règne de Cléopâtre, loin de l’image de reine fatale ou de prostituée nymphomane que les historiens romains ont voulu lui coller sur le dos.

La célèbre reine Cléopâtre (69-30 av. J.-C.), dernière souveraine d’Égypte avant l’annexion romaine, exerça un réel pouvoir politique, ce qui fait d’elle un cas presque unique dans l’histoire de l’Antiquité. Défaite par le futur empereur Auguste, à la bataille d’Actium, et contrainte au suicide, elle a durement pâti, dans l’historiographie, de son statut de vaincue. Elle ne fait pas partie de ceux qui écrivent l’histoire. Les auteurs romains, tous plus ou moins tributaires de la propagande du vainqueur, n’ont cessé de la dépeindre comme un monstre (Horace), une abomination (Virgile), une reine fatale responsable de la mort de son amant Marc Antoine (Plutarque), une prostituée doublée d’une nymphomane (Properce).
Grâce à l’examen de sources numismatiques et archéologiques, dont certaines ont été révélées récemment, il est aujourd’hui possible de rééquilibrer cette vision négative d’une dirigeante politique dont les deux principaux défauts, aux yeux de ses ennemis, sont d’avoir été une femme et une Égyptienne. Les virulentes attaques dont la reine fit l’objet furent avant tout motivées par la misogynie et la xénophobie. Pour ses détracteurs, la reine se confond avec l’Égypte, vue comme l’antithèse de toutes les vertus romaines. Une terre de vice, de décadence, de corruption et de pouvoir féminin. Un comble!…

Source : Slate – Lire la suite ici

Côte d’Azur : Il tirait son revenu d’un florissant e-commerce d’objets archéologiques

Les douanes ont aussi découvert des articles d’animaux naturalisés menacés d’extinction.

Des pointes de flèches en silex, des boucles de ceintures de l’époque gauloise, des monnaies médiévales et même… des griffes de panthères et des défenses de morses. Les douanes judiciaires ont découvert plusieurs centaines d’objets archéologiques et d’animaux naturalisés au domicile, dans les Alpes-Maritimes, d’un homme qui en faisait commerce sur internet…

Source : 20 minutes – Lire la suite ici

Des pièces de monnaie de 700 ans datant de la «guerre civile» danoise découvertes

Un dépôt de vieilles pièces de monnaie de 700 ans a été trouvé par un groupe de détectoristes dans un champ du Jutland, fouillé par les archéologues, a annoncé le Musée Viborg mercredi.

Les pièces, qui remontent à une période tumultueuse de la guerre civile au Danemark, ont ​​été trouvés dans un champ au sud de Foulum et sont exposées au Musée Viborg.
Le musée a déclaré que trois membres de la société de détection du Jutland Central (Midtjysk Detektorforening) ont découvert les pièces médiévales, dont on pense qu’elles ont été cachées pendant la première moitié des années 1300, une période de troubles internes au Danemark, qui a abouti à une fin temporaire des règles royales.

Source : The Local – Lire la suite ici (article original en anglais) ou ici (article traduit)

Les collectionneurs de pièces et médailles ont rendez-vous à Argenteuil (95)

Jetons et billets touristiques. Le thème promet. C’est celui choisi par le club numismatique d’Argenteuil pour l’exposition annuelle organisée ce samedi, en prélude à la grande bourse numismatique de dimanche, à la salle Jean-Vilar.

Ce dimanche, au moins 80 exposants sont attendus. Pièces d’or, monnaies de nécessité (comprendre les pièces fabriquées en aluminium pendant les guerres faute de métaux), médailles…, il y en aura pour tous les goûts. C’est le moment d’acheter, vendre, échanger ou faire expertiser vos trésors.

Ce samedi, de 14 heures à 18 heures, et dimanche, de 8 h 30 à 17 heures, 9, boulevard Héloïse à Argenteuil. Entrée libre.

Source : Le Parisien (ici)