À la Une

La fameuse météorite de Tcheliabinsk aurait heurté une comète

Les scientifiques ont réussi à reconstituer la «biographie» de la météorite géante qui est tombée dans l’Oural russe, faisant plus de 1.500 blessés et de nombreux dégâts.

La météorite géante, qui a explosé dans la région russe de Tcheliabinsk, Oural, en 2013, a eu une longue vie pleine d’événements, a annoncé jeudi Viktor Grokhovski, chercheur à l’Institut physico-technique de l’Université de l’Oural. « Nous avons reconstitué l’histoire de la météorite de Tcheliabinsk. Elle comprend plusieurs étapes, de sa naissance jusqu’au moment de sa chute sur Terre. Son existence a commencé par la formation d’un noyau de planète. La météorite a ensuite reçu plusieurs coups, puis un choc très puissant a détaché un morceau de cet objet. Cela aurait pu être même une collision avec une comète. Puis la météorite est entrée dans l’atmosphère terrestre, s’est brisée en plusieurs morceaux et est tombée dans la région de Tcheliabinsk », a indiqué M. Grokhovski…

Source : Sputnik – Lire la suite ici

Il y a 3 an, la météorite de Tcheliabinsk s’abattait sur l’Oural

Le 15 février 2013, une pluie de météorites frappait la ville russe de Tcheliabinsk. Une catastrophe pour les habitants de l’Oural devenue un sujet d’étude inespéré pour les scientifiques.

C’est une catastrophe que les astronomes n’avaient pas vu venir. Le 15 février 2013, une météorite s’abattait à 9h25 (heure locale) sur une cité industrielle de l’Oural, Tcheliabinsk. Elle s’était fragmentée en pénétrant dans l’atmosphère terrestre, générant une pluie de rochers sur cette région de Russie. L’onde de choc avait fait plus d’un millier de blessés. « De mémoire d’homme, c’est la première fois qu’une chute de cette ampleur se produit dans une région vraiment peuplée et donc qu’on a autant de preuves vidéo et d’observations directes« , assure à l’AFP Brigitte Zanda, spécialiste des météorites au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris…

Source : Sciences et avenir – Lire la suite ici